AccueilActualitésUne première servitude de conservation récréoforestière à Sainte-Anne-des-Plaines

28.09.2018

Une première servitude de conservation récréoforestière à Sainte-Anne-des-Plaines

La Ville de Sainte-Anne-des-Plaines vient de créer une première servitude de conservation récréoforestière. Il s'agit d'une aire protégée d'une superficie d'environ 140 000 pieds carrés (13 300 mètres carrés), située au parc des Méandres. La servitude a été confiée à l'Institut des territoires, un organisme de conservation qui assurera la protection à perpétuité de ce milieu naturel.

« Je le dis souvent, Sainte-Anne-des-Plaines c'est le poumon vert du Grand Montréal. Il faut en prendre soin. L'objectif premier de cette servitude de conservation vise la protection de nos écosystèmes », explique le maire de Sainte-Anne-des-Plaines, Guy Charbonneau.

Tous les droits de la servitude ont été consentis en faveur de l'Institut des territoires. L'entente signée par la Ville de Sainte-Anne-des-Plaines vient encadrer les usages permis et interdits sur la propriété. Ainsi, la Ville demeure propriétaire du terrain, mais renonce à réaliser des activités susceptibles de nuire à la qualité du milieu naturel.

La servitude de conservation récréoforestière permettra à la fois de protéger le milieu naturel, tout en y permettant la pratique d'activités récréatives (par exemple la marche ou des activités d'interprétation) et forestières. L'aménagement forestier durable vise le maintien et l'amélioration à long terme des écosystèmes forestiers, notamment la conservation de la forêt, sa restauration ou son exploitation durable.

Cette première servitude donne le coup d'envoi aux activités de conservation de l'Institut des territoires et contribuera à l‘atteinte de l'objectif de protection de 17 % du territoire du Grand Montréal.

Plan du site

Conditions d'utilisation

Réalisé par