AccueilActualitésSainte-Anne-des-Plaines souhaite construire la première Maison des Aînés

12.10.2018

Sainte-Anne-des-Plaines souhaite construire la première Maison des Aînés

Le conseil municipal demande officiellement au nouveau Premier ministre, Monsieur François Legault, d'inscrire Sainte-Anne-des-Plaines en tête de liste pour initier le premier projet pilote d'une Maison des Aînés au Québec. La demande a été entérinée par les élus lors de la séance municipale du 9 octobre dernier.

« Sainte-Anne-des-Plaines a appuyé financièrement la construction de plus de 300 logements à prix abordables pour ses aînés autonomes afin qu'ils continuent d'habiter ici. Par contre, les personnes en perte d'autonomie doivent souvent être déracinées de leur milieu de vie afin de pouvoir bénéficier de services adaptés. La Ville possède déjà un grand terrain, à proximité du parc des Méandres, propice à la construction d'une Maison des Aînés », fait valoir le maire Guy Charbonneau.

Le projet d'une génération 
Lors de la campagne électorale 2018, le parti de M. Legault, la Coalition Avenir Québec (CAQ), s'est engagé à transformer le modèle désuet des CHSLD en Maisons des Aînés. Ce nouveau concept de résidences pour personnes en perte d'autonomie, présenté comme le projet d'une génération propose un milieu de vie moderne, à échelle humaine, plus fonctionnel et avec plus de confort pour les résidents.

Sainte-Anne-des-Plaines souhaite non seulement faire partie de la trentaine de Maisons des Aînés qui doivent être construites au cours du premier mandat du gouvernement, mais demande à ce que la première maison du genre soit construite dans ses terres. « Ici, c'est l'endroit idéal pour recevoir ce projet. Nos besoins ne sont pas immenses, 40 à 60 unités. Bien entendu, nous offrons notre collaboration pleine et entière afin de réunir tous les collaborateurs et instruments nécessaires conduisant à la réalisation rapide de cette première Maison des Aînés en tant que projet pilote », précise M. Charbonneau.

Des investisseurs privés de Sainte-Anne-des-Plaines ont déjà manifesté leur intérêt d'investir dans une telle installation en partenariat avec les gouvernements municipal et provincial.

La Ville de Sainte-Anne-des-Plaines sollicite également, dans la foulée, l'appui des députées des circonscriptions de Les Plaines et de Prévost, respectivement Madame Lucie Lecours et Madame Marguerite Blais.

Plan du site

Conditions d'utilisation

Réalisé par