AccueilActualitésNon au brûlage de feuilles mortes

03.10.2018

Non au brûlage de feuilles mortes

Les feuilles mortes qui tomberont sous peu pourraient faciliter la perte de contrôle des incendies, surtout si l'automne est à la hauteur de l'été 2018 que nous avons connu.

Chaque automne, les pompiers municipaux et la SOPFEU interviennent sur 5 incendies allumés par la perte de contrôle d'un brûlage.

Le vent a facilement de l'emprise sur les feuilles mortes. En plus de les assécher, il les fait voyager d'un endroit à un autre. Situation qui, lors d'un brûlage, pourrait entraîner des dommages, oui à la forêt, mais aussi à des résidences ou à d'autres biens. C'est pourquoi la SOPFEU recommande à la population d'éviter le brûlage et d'opter pour des solutions écologiques comme le compostage, la tonte des feuilles mortes ou encore la cueillette des résidus verts.

La saison de protection 2018 a été plus active que la moyenne des dix dernières années. Au printemps et plus particulièrement du 8 au 25 mai, les municipalités ont été affectées par plus de 100 incendies majoritairement causés par les pertes de contrôle de brûlage. Les dommages à la forêt sont évalués à 141 hectares de forêt.

Pour les Laurentides, on compte 24 incendies jusqu'à maintenant comparativement à 50 en moyenne par année.

Plan du site

Conditions d'utilisation

Réalisé par