AccueilActualitésJournée de sensibilisation – Quand la solidarité est la seule option / La Ville de Sainte-Anne-des-Plaines accueillera la Nuit des sans abri le 18 octobre prochain

08.10.2019

Journée de sensibilisation – Quand la solidarité est la seule option / La Ville de Sainte-Anne-des-Plaines accueillera la Nuit des sans abri le 18 octobre prochain

La Ville de Sainte-Anne-des-Plaines est très heureuse d’accueillir la Nuit des sans-abri sur son territoire le 18 octobre prochain. Cet événement tournant se déroule chaque année dans l’une des villes de la MRC Thérèse-De Blainville. Cette année, c’est donc au tour de Sainte-Anne-des-Plaines de soutenir le comité organisateur de la nuit des sans-abri dans cette importante soirée de sensibilisation aux conditions des personnes vivant de l’itinérance, sous toutes ses formes.

Lors de la conférence de presse du 1er octobre dernier, le maire de la Ville, monsieur Guy Charbonneau, a profité de l’occasion pour renforcer l’importance d’être mobilisés pour lutter contre la détresse humaine. « Nous sommes tous réunis afin de nous rappeler que l’on doit agir ensemble pour sortir les personnes itinérantes de la rue. L’hiver approche à grands pas et nous nous devons de faire preuve de sensibilité et d’empathie pour ces personnes au Québec et près de nous qui vivent dans de bien tristes conditions de précarité. La solidarité est la seule option », a-t-il souligné.

Le préfet de la MRC et maire de Blainville, monsieur Richard Perreault était aussi mobilisé pour l’annonce de l’événement. « Pourquoi une nuit des sans-abri dans la MRC ? Bien que nous vivions dans un lieu privilégié, notre région n’est pas épargnée de cette réalité de pauvreté et d’itinérance qui sévit partout au Québec. J’invite toute la population à participer à cette importante journée de sensibilisation afin que nous soyons le plus grand nombre à comprendre et à lutter contre cette condition », a-t-il précisé.

Une soirée de sensibilisation

L’événement est organisé par le CISSS des Laurentides en partenariat avec les organismes communautaires impliqués sur le territoire et la MRC Thérèse-De Blainville. Le comité organisateur convie la population à une soirée de sensibilisation se déroulant le 18 octobre, de 18h à minuit, à la Place du Bicentenaire devant l’hôtel de ville de Sainte-Anne-des-Plaines. Une foule d’activités et de prestations musicales ainsi que plusieurs témoignages et discours de revendications « animés » permettront à tous de vivre une expérience d’immersion dans l’univers « de la rue ».

Prix Coup de cœur

Chaque édition de la nuit des sans-abri est une occasion de mettre les projecteurs sur un organisme « coup de cœur » qui travaille souvent dans l’ombre pour la communauté, notamment en lien avec la pauvreté. Ce prix a été remis cette année à l’organisme Comptoir Recyc-Dons de Sainte-Anne-des-Plaines, une entreprise d’intégration sociale qui permet aux personnes dans le besoin de se procurer des biens à peu de frais. Cet organisme participe aussi à la réinsertion sociale en embauchant dans son équipe des personnes aux prises avec des déficiences intellectuelles ou physiques.

Un état des lieux particulièrement parlant

Rappelons que l’itinérance est une situation criante de détresse humaine et que certaines personnes réussissent à s’en sortir, ou à y survivre, grâce à ces organismes qui les accompagnent et les soutiennent. Dans la MRC seulement, le nouveau projet Stratégie des partenariats de lutte contre l’itinérance (SPLI) a permis d’offrir un accompagnement de proximité à 99 personnes en situation d’itinérance. 5000 repas et près de 600 nuitées d’hébergement sont offerts chaque année, sur le territoire.

En plus de ces personnes qui ont reçu des coups de pouce de la communauté, quelques centaines d’autres ont eu accès à des douches et à des buanderies, ont pu réintégrer un logement, ont été reçues et suivies au centre Regain de vie (un organisme venant en aide aux personnes en situation de précarité socio-économique de la MRC Thérèse-De Blainville), ont réintégré le marché de l’emploi, se sont fait prêter des adresses pour les aider dans leurs démarches administratives, ont eu accès aux différents services d’accompagnement, ont été reçues en thérapie, bref, des centaines de personnes à qui l’on a tendu la main.

Revendications du milieu

Bien que des services existent actuellement et que plusieurs personnes peuvent en bénéficier, la lutte pour l’itinérance ne sera terminée que lorsqu’il ne restera plus une seule personne vivant dans la rue. Les intervenants du milieu ont profité de la conférence de presse pour présenter certaines de leurs revendications.

Parmi cette liste de revendications, on retrouve le besoin de mettre en place des mesures favorisant l’accès aux soins de santé aux personnes non rejointes par les services conventionnels, la modification de certains règlements dont l’application est discriminatoire à l’endroit des personnes en situation d’itinérance, un soutien adéquat aux organisations proposant des pratiques alternatives à la judiciarisation, l’augmentation de l’offre des logements sociaux, l’implantation d’un financement récurrent pour soutenir les personnes en situation d’itinérance (cartes prépayées de restauration, de transport, etc.), ainsi que d’autres mesures qui seront présentées lors de l’événement du 18 octobre.

Quand la solidarité est la seule option

La Ville de Sainte-Anne-des-Plaines vous invite à vous mobiliser dans le cadre de cette importante soirée de sensibilisation et souhaite rappeler à tous que personne n’est à l’abri de glisser dans un état de détresse ou de pauvreté. Notre solidarité humaine, notre compassion et notre effort à lutter contre l’itinérance ne sont pas des options, mais plutôt des obligations. Ensemble, tissons un filet de sécurité autour de ces personnes. Nous vous attendons donc en grand nombre.

Plan du site

Conditions d'utilisation

Réalisé par